MAD MEN ou la virilité tourmentée

 

Vers une virilité résolument plus moderne

Mad Men fait d’abord état de l’archétype de virilité dans le personnage de son héros. Don Draper, ce mâle Alpha :

Beau, brun viril, au vrai physique à la Cary Grant, apparemment sûr de lui, cigarette et bourbon de rigueur. Il a épousé « birdy », oiseau de paradis, sosie glacé de Grace Kelly et enchaine les conquêtes de brunes incendiaires.  Don n’est pas que beau, il est aussi créatif, sensible et stratège. Don réussit tout ce qu’il touche et a une vie rêvée. 

 

Et pourtant, Don n’est pas heureux. On pourrait même dire qu’il est tourmenté, d’après l’expression du livre de Brett Martin, Des Hommes Tourmentés (Éditions de La Martinière- 2014) qui parle du nouvel âge d’or des grandes séries HBO. Le journaliste fait référence aux séries de la première décennie du XXIème siècle de nouvelles figures masculines sombres et intenses : Don Draper de Mad Men, Tony Soprano, Jimmy McNulty de The Wire, Nate et David Fisher de Six Feet Under, Walter White de Breaking Bad. Voici des hommes, des vrais, mais des hommes qui doutent. Tony Soprano a beau être un parrain de la mafia, il va chez une psy tenter de régler ses problèmes existentielles, Walter White pense mettre à l’abri sa famille avant de mourir d’un cancer en fabriquant de la drogue mais va se découvrir une ambition de narco trafiquant et par la même réveiller sa virilité endormie. Don Draper vole l’identité de son lieutenant mort en guerre de Corée et se construit une vie de papier glacé. Aucun de ces hommes n’est heureux. 

 

Tel un processus parallèle, le livre de Brett Martin évoque surtout la vie des scénaristes de ces séries, Alan Ball, David Chase, Mathew Weiner qui se servent de leurs héros pour exorciser leurs peurs et leurs incertitudes.

Mad Men n’est-il pas après tout une satire du monde très fermé des scénaristes de séries qui s’enferment dans des Writer’s Room pour sortir des idées qui vont capter l’audience, tout comme la publicité des années 60 doit trouver des idées pour vendre du coca cola ou des Lucky Strike ? Les scénaristes de ces séries sont des hommes de leurs temps, déphasés, en mutation, face à une évolution de la figure féminine, ils ne peuvent faire qu’une chose, commencer à muter vers des postures plus intériorisées – jusqu’alors l’apanage des femmes – vers une figure nouvelle de la virilité.  

 

Dans une très belle scène de la fin de l’épisode pilote, Rachel, une riche héritière, répond à Don qui vient de lui dire que l’Amour n’existait pas :

« Je viens de le réaliser à l’instant, mais cela doit être difficile d’être un homme aussi. J’ignore en quoi vous croyez, Mr Draper, mais je connais la sensation de se sentir déplacé, déconnecté, de voir de loin le monde où évoluent les autres. Quelque chose me dit que vous connaissez ça aussi ».

Don est un imposteur, un menteur, mais il reste touchant car il souffre et cela se voit, car il tente de réparer mais qu’il échoue sans cesse, comme Tony Soprano, comme Walter White, comme David Fischer…

Ces hommes sont virils tout en exposant leur troubles psychologiques, leurs failles et même tourmentés, ils sont résolument des hommes modernes, forts et fragiles à la fois….

 

 

Claire Laugier Breton

Claire Laugier Breton

Spécialiste des Ressources Humaines et de la Communication

2001, Odyssée de l’Espace: Une Odyssée de Cinéma

Le propos de ce blog : une odyssée de cinéma J’ai créé ce blog pour ouvrir des pistes de réflexion sur nos vies professionnelles, à travers un angle différent : celui du scénario de cinéma ! Parce que le cinéma, média collectif...

Jodorowsky’s Dune: Quand l’échec cache un succès!

   Jodorowsky's Dune (Franck Pavich – 2013) Quand un échec cache un succès !  L’histoire du film qu’on ne verra jamais et d’un très fameux story board.   Jodorwosky's Dune est un objet culte de la pop culture : une...

Harry Potter ou l’apprentissage de l’identité ambivalente en Entreprise

Harry Potter ou l'apprentissage de l'identité ambivalente en Entreprise     Parlez vous le langage Harry Potter?La période de confinement nous aura pour beaucoup appris à vivre professionnellement avec nos enfants....

Thème MAD MEN

MAD MEN En ces temps de pandémie mondiale, je vous propose une "semaine Mad Men": Une série qui parle d’hommes tourmentés, de femmes qui s’émancipent, d’une société de consommation qui prépare sa chute et qui fait de l’Amour un...

Mad Men 1/4: Le biais de confirmation

Mad Men et le biais de confirmation : « It’s toasted ! » Le biais de confirmation est un concept bien connu en psychologie sociale et un travers profondément humain. Mad Men en fait une très jolie démonstration dans son épisode...

MAD MEN 2/4: Evolution de la figure féminine

Évolution de la figure féminine dans Mad Men De la fille facile à la femme puissante Mad Men commence mal pour les femmes ! Quand un publicitaire suffisant voit une de ces collègues avoir une « bonne » idée, il s’écrit : « It...

MAD MEN 3/4: Une virilité tourmentée

MAD MEN ou la virilité tourmentée   Vers une virilité résolument plus moderne Mad Men fait d’abord état de l’archétype de virilité dans le personnage de son héros. Don Draper, ce mâle Alpha : Beau, brun viril, au vrai...

MAD MEN 4/4: Influence et Persuasion

Influence et persuasion en 4 étapes   Pourquoi Don Draper est-il un vrai leader? Don est l’archétype de nos leaders modernes. Il est charismatique car il manie à merveille l’art de la persuasion. Il sait raconter des...
Share This