Quand un collaborateur se questionne sur la réalité de son job

 

Le film hors du commun des frères devenus sœurs Wachowski a désormais 20 ans.

Précurseur des blockbusters cérébraux, dont Christopher Nolan est l’héritier direct, cette grande mythologie cinématographique offre un intéressant questionnement de la réalité.

 

Néo ne sait pas s’il vit dans la réalité ou dans une réalité virtuelle construite par des robots – représentés ici toujours par le même type sinistre en costard cravate – pour le contrôler ? Qu’est-ce que la matrice ? La réalité n’est-elle qu’une perception ? Est-on maître ou de ses propres actions?

Le parallèle avec la réalité professionnelle est ici aisé : Matrix ou le symbole d’une saine rébellion contre la nature de plus en plus irréelle de notre vie moderne ! Une quête de sens apportée par la pilule bleue ou la pilule rouge. 

En biologie, la matrice est la mère, l’origine de tout. Elle est ce qui structure, construit et développe. En économie, elle est un modèle stratégique d’analyse à plusieurs entrées. Quand l’organisation est matricielle, la hiérarchie est complexe, plus uniquement pyramidale mais plate et multi-directionnelle.

 

Le concept de la matrice est en effet dual : Il est à la fois le développement technologique capable de nous surveiller tel Big Brother mais aussi un outil capable de faire réaliser nos rêves, en faisant de nous de véritables acteurs d’un idéal. La matrice parle de choix.

 

C’est un paradoxe mais c’est aussi par le numérique que l’humain se sauvera de son endoctrinement quotidien, celui-là même qui l’asservit. Il annonce une nouvelle ère plus consciente du monde qui nous entoure, même si cette conscience passe aussi par la numérisation de l’expérience humaine.

 

Matrix parle d’un élu qui a le choix entre voir et affronter la réalité telle qu’elle est – complexe, parfois dure mais aux possibilités infinies – et pas telle qu’il l’avait imaginé en restant esclave à jamais d’un système sécurisant mais resserré. 

 

Néo choisit de voir et de vivre avec les vraies règles du jeu. Il est comme le personnage de jeu vidéo qui va de plus en plus loin à force de passer des niveaux. Il est de plus en plus fort et donc de plus en plus libre d’aller vers lui même.

Néo prend la pilule rouge, mais on peut imaginer qu’il a précédemment choisi 10 fois la pilule bleue et qu’il l’a oublié. Il est désormais prêt. Il en a besoin pour avancer dans son développement personnel. Tel un Œdipe roi, prêt à affronter une indicible vérité, Néo ne peut plus faire marche arrière.

 

Et vous, ou en êtes-vous ? plutôt pilule bleue ou pilule rouge ?

 

Claire Laugier Breton

Claire Laugier Breton

Spécialiste des Ressources Humaines et de la Communication

2001, Odyssée de l’Espace

Le propos de ce blog : une odyssée de cinéma J’ai créé ce blog pour ouvrir des pistes de réflexion sur nos vies professionnelles, à travers un angle différent : celui du scénario de cinéma ! Parce que le cinéma, média collectif...

Matrix

Quand un collaborateur se questionne sur la réalité de son job   Le film hors du commun des frères devenus sœurs Wachowski a désormais 20 ans. Précurseur des blockbusters cérébraux, dont Christopher Nolan est l’héritier...

Hollywood 1982

Un été qui a changé le visage de « l’Autre » au cinéma Toujours dans l’idée que le cinéma peut se voir à la façon d’un portrait chinois, avec un impact profond sur la société professionnelle, l’été 1982 représente un tournant...

E.T. l’Extra-Terrestre

La nostalgie d’une certaine intelligence émotionnelle   « Téléphone Maison ! » : voici une phrase qui raisonne forcément quelque part en vous ! E.T., Œuvre universelle et blockbuster de 1982, s’est fait une place dans le...

Dumbo

 De l'atypisme à l'inclusion   Avez-vous noté ces derniers temps que les dessins animés d’antan sont re-visités et remplacés par une nouvelle expérience : celle de l’image réelle. Le livre de la jungle, Aladin, Blanche...

Barry Lyndon

Ascension et chute d’un ambitieux dans le monde moderne   Film de 1975 du maître « Kubrick », Barry Lyndon est avant tout connu pour son esthétisme, sa musique, ses lumières et ses décors naturels. Mais l’ascension sociale...

Les Temps Modernes

  Les Temps Modernes ou l'éloge du mouton noir   Notre cerveau est imprégné d’images qui forgent notre mémoire collective. Celle d’un petit moustachu, pris dans les rouages d’une énorme machine fait partie de ces...

La folie au cinéma et le burn-out

Le travail rend-il fou ? Une vision de la performance à regarder d’un autre œil  Le cinéma a souvent questionné le rapport au travail, et décrit souvent le monde professionnel comme un lieu violent, dangereux, nocif : un lieu...
Share This